Avant de se lancer dans l’étude d’un projet, le maître d’oeuvre doit commencer par établir un cahier des charges et un programme de travaux de concert avec le maître d’ouvrage. Le but étant ici de définir les priorités du client qui peuvent avoir une incidence considérable sur la qualité du projet. Il sera bon de faire un point sur le délai d’exécution et sur le budget et de savoir lequel des deux et le plus important du point de vue du client.

Le Programme de travaux.

Le programme de travaux, consiste à envisager plusieurs scénarios prenant en compte les contraintes économiques, temporelles et environnementales. Il prendra par exemple en compte la présence de personne et de matériel dans des locaux à rénover, etc.

Le maître d’œuvre profitera de cette étape pour informer le maître d’ouvrage de certains aspects budgétaires qui auraient pu lui échapper, telle l’intervention d’autres professionnels en amont du projet pour réaliser certaines études préalables nécessaires. Ce sera aussi l’occasion de l’informer des délais nécessaires pour certaines études ainsi que des délais administratifs dont son client n’aurait pas tenu compte.

Cette mise au point permettra au maître d’ œuvre de profiler son client et de ne pas se méprendre sur les attentes impératifs de ce dernier.

Le programme de travaux ainsi rédigé pourra être annexé au contrat établi entre le maître d’oeuvre et le maître d’ouvrage, et servira de référence tout au long du projet afin de ne pas trop s’en écarter, ou de demander une augmentation d’honoraires en conséquence. Il servira aussi, en interne, de base de référence pour tous les intervenants. C’est en quelque sorte, pour le maître d’œuvre, la colonne vertébrale du projet.

Pour les projets compliqués, le maître d’oeuvre a tout intérêt à solliciter auprès du maître d’ouvrage qu’il fasse intervenir d’autres spécialistes pour la mise en place de ce programme de travaux. Il peut même être préférable de faire rédiger le programme de travaux par des programmistes spécialisés.

Dans le cas particulier des marchés publics de travaux, le programme de travaux doit être nécessairement établi par le maître d’ouvrage. Bien avant la mise en concurrence des maîtres d’œuvres :

Contexte

La programmation a été introduite dans le secteur public par la loi sur l’ingénierie de 1973. Puis confirmée par la loi n° 85-704 du 12 juillet 1985 sur la maîtrise d’ouvrage publique (dite loi MOP). Par ailleurs, les règles des marchés publics posent les principes qui concourent à « l’efficacité de la commande publique et la bonne utilisation des deniers publics », ce qui exige « une définition préalable des besoins ».

Ce double cadre réglementaire revient à généraliser le principe de la programmation.

Conformément à l’article 2 de la loi MOP, un programme consiste à permettre au maître d’ouvrage de l’opération de « s’assurer de la faisabilité et de l’opportunité de l’opération envisagée, d’en déterminer la localisation, d’en définir le programme, d’en arrêter l’enveloppe financière prévisionnelle… » et sa finalité est de définir « les objectifs de l’opération et les besoins qu’elle doit satisfaire ainsi que les contraintes et exigences de qualité sociale, urbanistique, architecturale, fonctionnelle, technique et économique, d’insertion dans le paysage et de protection de l’environnement, relatives à la réalisation et à l’utilisation de l’ouvrage ».

(…)

Qu’est-ce que la programmation ?

La programmation permet de définir une commande d’ouvrage et de maîtriser cette commande tout au long du processus de réalisation du projet (cf. Les phases d’une opération).

La démarche de programmation se déroule durant les trois premières phases d’un projet de construction :

  • le montage de l’opération qui se réalise en interne à la maîtrise d’ouvrage et qui doit permettre de vérifier que l’on peut bien lancer l’opération et mettre en place les budgets nécessaires ;
  • le programme dont la réalisation va permettre de sélectionner un maître d’œuvre et lui passer une commande ;
  • les études de conception.

Il s’agit d’une phase essentielle pour la conception d’un projet de construction, ces études réalisées par une équipe de professionnels de la programmation architecturale et technique visent à :

  • aider la maîtrise d’ouvrage de l’opération à définir et préciser sa commande par un travail itératif à l’issue duquel la maîtrise d’ouvrage dispose des informations les plus précises qui soient pour lancer la conception d’un projet ;
  • fournir aux maîtres d’œuvre sélectionnés pour concevoir le projet architectural un document de référence à caractère contractuel décrivant de manière précise la commande du maître d’ouvrage en intégrant la question des usages pour lesquels le projet se réalise ainsi que les paramètres urbains, environnementaux, sociaux, contraintes techniques et réglementaires à prendre en compte, performances à mettre en œuvre, budget à respecter… de l’opération ;
  • maîtriser cette commande tout au long des études de maîtrise d’œuvre.

Source : weka.fr


 

Voir aussi :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Abonnez-vous à mon flux RSS pour recevoir les nouveaux articles directement dans votre navigateur :

 


Après plus de 8 ans d’utilisation, je recommande vivement  :

planethoster.com

La Rolls-Royce des hébergeurs web !