Pour faciliter la gestion d’un projet de construction, il est d’usage de découper ce dernier en phases. Pour ce faire, on se base sur la nomenclature de la loi MOP qui définit les éléments de mission de maîtrise d’oeuvre pour les marchés publics. On pourra toutefois ajouter, dans une organisation interne, d’autres phases intermédiaires ou sous-phases, telle l’étude de faisabilité [FAI] durant la phase Esquisse [ESQ], ou encore le dossier de consultation des entreprises [DCE] durant la phase d’assistance pour la passation des contrats de travaux [ACT], etc.

Voici le phasage globale classique d’un projet (repris dans l’ordre chronologique) :

  • Les études de diagnostic [DIA].

Phase à prendre en considération uniquement lorsque le projet affecte un bâtiment existant. Difficile à classer chronologiquement vu que les études de diagnostiques peuvent être réalisés en plusieurs fois et à diverse étape du projet, aussi bien lors de l’établissement du programme de travaux que durant l’étude du projet ou au lancement du chantier. Toutefois, s’agissant d’analyses d’état des lieux je le place ici en premier.

  • L’Esquisse [ESQ].

Phase visant à établir des propositions imagées plus ou moins grossièrement en tenant compte du programme, du cahier des charges, de l’enveloppe budgétaire et des contraintes réglementaires.

  • L’avant projet [AVP].

Phase ayant pour objet le dimensionnement du projet dans ses grandes lignes et de dégager un coût prévisionnel global par lots afin d’arrêter un programme définitif et d’établir les contrats de maitrise d’oeuvre. Selon l’ampleur du projet cette phase sera redécoupée en deux sous-phases : l’avant projet sommaire [APS] & l’avant projet définitif [APD].

  • Le projet [PRO].

Phase servant à finaliser le projet dans le but de déposer les demandes d’autorisations administratives nécessaires, telle la demande de permis de construire, et de fixer un calendrier global de réalisation.

  • L’assistance pour la passation des contrats de travaux [ACT].

Cette phase comprend la réalisation du dossier de consultation des entreprises [DCE], de l’appel d’offre et de l’analyse des offres dans le but de rédiger les contrats de travaux qui lieront le maître d’ouvrage aux entreprises sélectionnées.

  • Les études d’exécution [EXE].

Il s’agit ici d’étudier en profondeur le projet sous tous ses aspects et la corrélation entre les différents lots, afin de réaliser les plans et détails qui permettront de réaliser le projet de construction.

  • La phase chantier.

Comprenant la direction d’exécution des travaux [DET] et l’ordonnancement, le pilotage et la coordination des travaux [OPC]. Il s’agit de deux missions totalement différentes pourtant souvent confondues. La direction d’exécution des travaux consiste à suivre le chantier et s’assurer que la réalisation et conforme aux règles de l’art. Elle est ponctuée par les réunions de chantier. Quant à l’ordonnancement, le pilotage et la coordination consiste plutôt à organiser et planifier les interventions et gérer la succession et la synchronisation des entreprises sur le chantier.

  • L’assistance aux opérations de réception [AOR].

Il s’agit de la phase finale de chantier et post-chantier. Comprenant l’organisation de la réception de chantier [OPR], le suivi de la levée des réserves émises lors de la réception, la composition du dossier des ouvrages exécutés [DOE] et l’assistance au maître d’ouvrage pour examiner tout désordre qui surviendrait durant la période de garantie de parfait achèvement qui est généralement d’un an.

Nous reprendrons dans ce site peu à peu chacune de ces phases plus en détail.

Mais pour aller d’ores et déjà plus loin :

Loi MOP sur le site marche-public.fr

Loi MOP sur le site legifrance.gouv.fr

Définition des éléments de mission sur le site marché-public.fr


 

Voir aussi :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Abonnez-vous à mon flux RSS pour recevoir les nouveaux articles directement dans votre navigateur :

 

Après plus de 8 ans d’utilisation, je recommande vivement  :

planethoster.com

La Rolls-Royce des hébergeurs web !