Architecture et gestion de projets de construction


Les Bureaux d’études techniques, abrégés en B.E.T., sont des acteurs de la maîtrise d’oeuvre qui travaillent de concert avec l’architecte. Ce terme est employé pour qualifier les sociétés de professionnels de l’ingénierie.

Généralement, dans le jargon de la maîtrise d’oeuvre, lorsque l’on évoque le « B.E.T. » sans plus de précision, c’est que l’on parle de l’ingénieur béton, qui est le B.E.T. le plus sollicité et que l’on retrouve systématiquement dans tout projet impliquant du gros oeuvre. Toutefois et en réalité, il y a autant de « B.E.T. » qu’il y a de domaine d’ingénierie.

Voici les Continuer la lecture

Après avoir réalisé l’étude de sol puis éventuellement dépollué le terrain et défriché les zones à construire, vient le moment de s’attaquer au terrassement en tenant compte de l’étude béton qui aura été réalisée au préalable. Pour cela on fait souvent appelle à une entreprise spécialisée ou une entreprise de VRD, mais parfois cette tache est assumée par l’entreprise de maçonnerie.

Attention toutefois à ne pas confondre le décapage du terrain avec l’opération de terrassement. En effet, on entend par décapage du terrain le retrait de la terre végétale superficielle allant jusqu’à 50 cm de profondeur. Alors que le terrassement, consiste au déblais et/ou remblais du terrain pour en modifier l’aspect. On procède alors à un déblais des terres jusqu’au bon sol pour asseoir les fondations de la construction, ainsi qu’un déblais des parties destinées au zones souterraines de la construction et des divers réseaux et canalisations. Les terres déblayées sont évacuées ou bien Continuer la lecture

Les affichages publiques.

Après avoir obtenu une autorisation d’urbanisme qu’il s’agisse d’un permis, d’une déclaration préalable ou autre, le maître d’ouvrage est dans l’obligation de procéder à un affichage sur le terrain concerné d’un panneau, visible depuis la voie publique, indiquant entre-autres la nature des travaux, le nom et l’adresse du bénéficiaire de l’autorisation, la date d’obtention et le numéro de dossier attribué par la mairie.

Depuis peu, il est aussi obligatoire d’indiquer la date d’affichage en mairie de l’autorisation. Selon la nature du projet et le cas échéant, il faudra aussi ajouter la surface de plancher créée, la surface du terrain, la hauteur maximale de construction ainsi que les surfaces démolies. Dans le cas dans le lotissement, nombre de lots prévu.

Le panneau devra aussi contenir la Continuer la lecture

Pour faciliter la gestion d’un projet de construction, il est d’usage de découper ce dernier en phases. Pour ce faire, on se base sur la nomenclature de la loi MOP qui définit les éléments de mission de maîtrise d’oeuvre pour les marchés publics. On pourra toutefois ajouter, dans une organisation interne, d’autres phases intermédiaires ou sous-phases, telle l’étude de faisabilité [FAI] durant la phase Esquisse [ESQ], ou encore le dossier de consultation des entreprises [DCE] durant la phase d’assistance pour la passation des contrats de travaux [ACT], etc.

Voici le phasage globale classique d’un projet (repris dans l’ordre chronologique) : Continuer la lecture


Abonnez-vous à mon flux RSS pour recevoir les nouveaux articles directement dans votre navigateur :